Facebook
Candide
17.03.21



Les éditions Quintal préparent le printemps dans notre vitrine !

Couleurs et formes se rencontrent sur ces impressions risographiques réalisées par Manon Cézaro (dont la jolie édition de Printemps blanc est aussi disponible), Oscar Ginter (qui est aussi l’éditeur et imprimeur), Lisa Mouchet et Mael Le Briand.

Quintal est un atelier de création et une maison d’édition d’œuvres imprimées crée par Oscar Ginter.

A propos cité de Quintalatelier.com :

« Quintal s’efforce de mettre en synergie le travail artisanal et manuel des artistes et les processus automatiques de création liés aux nouveaux outils numériques.

En utilisant des techniques d’impressions diverses et inventives, Quintal Éditions cherche à démultiplier le champ des possibles en encourageant les expérimentations formelles et typographiques sans jamais négliger la dimension ludique de son activité. »

Plus d’information sur leur site internet

 

 

22.02.21



Nous exposons en vitrine le premier album jeunesse de Léa Faivre intitulé Edmond Gardetout emménage (paru aux éditions du Sekoya)

« Demain, Edmond va habiter seul pour la première fois. D’un côté, il trouve ça excitant d’aménager sa maison comme un nid douillet. De l’autre côté, il n’est pas rassuré… Il n’a jamais aimé les changements. Pour les meubles, sa famille a pensé à tout, car chez les Gardetout, on garde tout.

Pour les petits de 3 à 6 ans, comment ranger sa chambre et bien organiser son espace. »

Note de l’éditeur

08.02.21



Ce mois de février se dessine sous le signe du grand froid et nous réchauffe à l’approche de le Saint Valentin de beaucoup d’amour !

Nous vous présentons les photographies de l’artiste Bruxelloise Katherine Longly tirées de son livre Hernie & Plume (éditions The Eriskay Connection

Nous devions recevoir Katherine Longly en dédicace en 2020 et l’événement fut malheureusement reporté. En attendant une amélioration de la situation sanitaire, nous profitons de notre grande vitrine pour vous présenter de nouveau son travail – Voir en lien le post instagram du 13 novembre.

Le livre retrace sa rencontre avec Blieke, Nicole et leur petit chien ‘Plume’ entre 2013 et 2020

Voici la présentation de l’artiste sur son site web :

« J’ai rencontré Blieke, Nicole et leur petit chien ‘Plume’ un soir de décembre, alors que je photographiais les décorations de Noël dans un camping de la périphérie bruxelloise. Un homme est sorti de son chalet, et m’a demandé ce que je faisais là. Je me suis confondue en excuses, et il a poursuivi : « Viens plutôt à l’intérieur boire une bière avec nous ». Nous sommes devenus amis, c’était en 2013. Blieke et Nicole m’ont ensuite invitée à une série de fêtes loufoques, et m’ont raconté quelques épisodes de leur étonnante trajectoire de vie.

‘Hernie & Plume’ approche les thématiques de la mobilité sociale, de la précarité, du vieillissement, interroge aussi quelques stéréotypes, mais c’est avant tout une belle et tendre histoire d’amour.

J’ai tout de suite aimé le petit chalet tout en bois de Blieke et Nicole. La décoration y est chaleureuse, éclectique, joyeuse et un peu bordélique. Les objets déposés ça et là sont autant de reliques de moments de convivialité, d’amitié ou d’amour amassés au fil des années. Au centre de l’espace trône cette immense table, toujours habillée d’une toile cirée colorée, qui change au fil des saisons et garde les traces du passage du temps et des ripailles. Les amis ne sont jamais très loin. Blieke et Nicole sont des zwanzeurs, comme on dit en bruxellois ; ils aiment rire et faire la fête. Comme lorsqu’ils m’ont invité au mariage en bonne et due forme de deux petits chiens, ou qu’ils m’ont organisé une fête d’anniversaire digne d’un épisode de Fort Boyard.

Blieke me disait souvent, lorsque je passais les voir, que j’avais encore raté une soirée exceptionnelle ; je leur ai donc confié des appareils photo jetables noir et blanc afin de consigner eux-mêmes tous ces instants que je ne pouvais capturer.

Au fur et à mesure de nos échanges, Blieke et Nicole ont évoqué leur rencontre, leurs blessures, leurs fiertés, les accidents de la vie. Leur santé est devenue fragile, leurs amis se sont fait plus rares. Mais leur amour n’a fait que croître et s’épanouir.

Le récit de leur histoire joue avec les stéréotypes que l’on projette immanquablement sur l’autre, et nous confronte aussi à notre possible étroitesse d’esprit. Au fil de la lecture, différents faits divers criminels sont évoqués. Quelle est l’implication du couple dans ces événements ? Sont-ils des déclinaisons bruxelloises de Bonnie et Clyde ? À partir d’archives personnelles que le couple m’a confié, le lecteur pourra, par petites touches successives, interroger ses propres préjugés et découvrir la véritable histoire de Blieke et Nicole, qu’ils partagent avec une sincérité et une générosité déconcertantes. »

18.01.21



Ce mois-ci en vitrine nous vous mettons à l’honneur la danse, cet art durement touché par les mesures sanitaires.

Y sont présentés le très beau recueil de photographie Ballet de Arthur Elgort paru aux éditions Steidl, la monographie du chorégraphe écossais Michael Clark paru aux éditions Prestel ainsi que les livres de la chorégraphe Belge Anne Teresa de Keersmaeker et la chorégraphe Française Gisèle Vienne.

En deuxième partie de vitrine est présentée une mini-exposition d’illustrations imprimées en risographie de Lisa Mouchet, dont le premier album de bande dessinée Le Mystère de la maison Brume est sorti aux éditions Magnani en 2020. 

 

 

 

09.12.20



Pour cette fin d’année nous avons mis à l’honneur  la créatrice Béa Mombaers à l’occasion de la sortie de son livre Items & Interior (ed. Luster).

Sont présentés d’autres titres sur l’architecture et la décoration d’intérieur, notamment les éditions bruxelloises Beta-Plus , des livres pour le chez-soi, idéal pour cet hiver.